Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Dernières nouvelles

Recherche

defi

Je supplée, donc j'en suis

Bruxelles. Jeu de chaises musicales pour les sièges au Parlement.

Le Soir vous a livré mardi le trombinoscope des 89 députés élus (72 francophones et 17 néerlandophones). Mais la vérité politique n'est pas toujours celle des urnes : dès la prestation de serment le 23 juin et dans les semaines qui vont suivre avec la formation d'un gouvernement, le casting parlementaire sera sensiblement remanié. Une bonne quinzaine de candidats suppléants devraient en effet prendre le chemin de la rue du Lombard, qui pour remplacer un élu retenu à un autre niveau de pouvoir, qui pour prendre la place d'un des huit ministres et secrétaires d'Etat qui formeront l'exécutif bruxellois. Un jeu de chaises musicales dont on connaît déjà les premières lignes de la partition.

Lire la suite...

À Hal, les nationalistes flamands chassent les candidats francophones qui collaient leurs affiches

Empêchés d'afficher
La Dernière Heure (23/05/2009)

Ils leur avaient presque donné rendez-vous en annonçant leur venue ce vendredi à 11 h à Hal. C'est donc sans surprise que les candidats et militants francophones de la périphérie, unis derrière le bourgmestre linkebeekois faisant fonction, Damien Thiéry (FDF), se sont fait cueillir, à leur arrivée à Hal, par une centaine de nationalistes flamands particulièrement nerveux et menaçants.

Les militants du Tak, du Voorpost, de la NVA et du Vlaams Belang étaient en effet plus que décidés à empêcher les "franse ratten" de coller leurs affiches en territoire flamand, Hal étant l'une des communes à avoir interdit l'affichage électoral en français.

La visite de l'Union des Francophones était dès lors perçue comme une véritable provocation. "On reste groupés" , a lancé Damien Thiéry en sortant de sa voiture,  quelques affiches en main.

Trop tard, les candidates PS et FDF de Drogenbos s'étaient déjà lancées dans l'arène : l'échevine Corinne François (FDF) a presque essuyé un coup de poing tandis que la conseillère communale Magali Eylenbosh (PS), comme Damien Thiéry, s'est fait bousculer, arracher les affiches des mains et asperger d'eau.

Seul le conseiller ucclois Emmanuel De Bock (FDF) a osé arracher l'affiche représentant le lion flamand des mains d'un manifestant, devenu, du coup, vert de rage et qui l'a fait tomber à terre.

Lire la suite...

20 ans de Dotation Générale aux Communes

20 ans de Dotation Générale aux Communes

Analyse et évaluation des mécanismes de solidarité en Région bruxelloise

Didier Gosuin   Député - Bourgmestre
Emmanuel De Bock Politologue – Conseiller communal d’Uccle

Avec les additionnels au précompte immobilier et à l’impôt des personnes physiques, la dotation générale aux communes constitue une des recettes les plus importantes pour les autorités locales bruxelloises.
Chaque année, le budget régional prévoit un crédit au titre de dotation générale aux communes.  En 2007, ce crédit s’élève à près de 230.000.000 €, ce qui représente plus de 10 % des dépenses régionales.  Chaque année, ce crédit est augmenté d’au moins 2 %.
Le Gouvernement répartit la dotation régionale entre les communes selon les règles fixées par l’Ordonnance du 21 décembre 1998.

 

Pour télécharge le document en PDF cliquez ici

Interprétation en sièges du dernier sondage du CEVIPOL

A Bruxelles,

Côté francophone

On aurait  24 MR (-1), 18 PS (-8), 17 Ecolo (+10), 13 CDH (+3) (attention, le FN est listé à 2%, or on sait qu'il a toujours été représenté) il ferait alors -4 sièges par rapport à 2004... wait and see

La majorité étant à 37 sièges, 2 bipartites possibles stables sont possibles :MR-PS (42 sièges) ou MR-ECOLO (41 sièges). La coalition MR-CDH (37 sièges) est trop juste.

Toutes les tripartites sont possibles.

Lire la suite...

Analyse du Sondage La Libre - Ipsos Parlement Bruxellois 29 mars 2009

La Projection du sondage réalisé ce 29 mars par Ipsos pour La Libre donnerait pour le Parlement Bruxellois, côté francophone:

On le voit sur le présent graphique, les tendances lourdes exprimées par le Sondage de Dedicated Research il y a 15 jours sont confirmées.
Par rapport au scrutin de 2004, les enseignements du sondage sont nombreux :

Il y a deux perdants dans le sondage : le PS et le FN.
Il y a 2 gagnants dans le sondage de mars 2009 : ECOLO et le CDH.
Si l’on traduit le sondage en sièges, nous pouvons avoir un aperçu de ce que sera la prochaine assemblée bruxelloise et même un aperçu des coalitions envisageables :
* le MR ferait un statu quo,
* ECOLO gagnerait 10 sièges
* le CDH gagnerait 3 sièges.
* le PS perdrait 9 sièges
* et le FN serait rayé du Parlement bruxellois

Lire la suite...