Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

Suppression des suppléants, le texte DéFI soutenu par ECOLO-PS-GROEN-MR


Le chef de groupe DéFI au Parlement Bruxellois Emmanuel De Bock se réjouit de la prise en considération ce vendredi 9 février 2018 de son texte déposé il y a plusieurs mois visant à la suppression des candidats suppléants pour les prochaines élections régionales.
Ce texte conduit à adopter pour les prochaines élections régionales de 2019 le même système qu'aux élections communales, à savoir une seule liste de candidats effectifs. Les suppléants seront, comme pour les élections communales, déterminés parmi les non-élus de la liste des effectifs, en tenant compte de leurs voix personnelles et de la moitié de la case de tête (comme c'est le cas aujourd'hui au niveau communal).
Dans les faits, cela permettra aussi de réduire la liste de candidats présentés de 20% (soit une limitation à 72 (au lieu de 88) pour les listes francophones et 17 (au lieu de 33) pour les listes néerlandophones, soit pour les 12 listes représentées actuellement au Parlement bruxellois une diminution de 192 candidats) !


Le texte avait déjà été déposé par Emmanuel De Bock et Didier Gosuin A-515/1-13/14<http://www.weblex.irisnet.be/data/crb/doc/2013-14/124999/images.pdf> sous la précédente législature (19 février 2014) mais n'avait pas trouvé de majorité, preuve s'il en est du tabou qu'il suscitait jusqu'il y a peu auprès de certains partis politiques.
On notera que le texte DéFI a suscité un large consensus, permettant finalement de mettre d'accord ceux qui ne voulaient pas changer le système actuel et ceux qui souhaitaient supprimer totalement l'effet dévolutif sans limiter le vote préférentiel, ce qui communautariserait l'élection. Sauf surprise, il sera voté dans 15 jours.

A-586/1-17/18<http://www.weblex.irisnet.be/data/crb/doc/2017-18/133846/images.pdf> - Proposition d'ordonnance spéciale modifiant la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux institutions bruxelloises et visant à renforcer la démocratie directe par la suppression de la liste des suppléants aux élections régionales.
A-586/1-17/18<http://www.weblex.irisnet.be/data/crb/doc/2017-18/133846/images.pdf> - Voorstel van bijzondere ordonnantie tot wijziging van de bijzondere wet van 12 januari 1989 met betrekking tot de Brusselse instellingen en ertoe strekkende de directe democratie te versterken door afschaffing van de lijst van de opvolgers voor de gewestverkiezingen.