Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

Généralisation de la prime logement de 120 € pour TOUS les propriétaires bruxellois dès 2016

 Communiqué de Presse  3 octobre 2016 - Généralisation de la prime logement de 120 € pour TOUS les propriétaires bruxellois dès 2016

Le groupe DéFI se réjouit de l’engagement du Gouvernement bruxellois et du Ministre des Finances Guy Vanhengel qui a confirmé ce lundi après-midi 3 octobre 2016 en commission Finances que tous les Bruxellois propriétaires occupants recevront bien finalement pour 2016 une prime de logement de 120 € (courrier qui sera envoyé fin de l'année et paiement début 2017).

Initialement, la prime de 120 € était réservée en 2016 aux propriétaires exonérés de la taxe régionale de 89 € et ne devait être généralisée qu’en 2017 à tous les propriétaires occupants bruxellois. Vu le solde positif des recettes 2015 (+70 millions €) et vu la difficulté et le coût de mise en œuvre d’une prime pour une partie des propriétaires, le Ministre Guy Vanhengel a préféré généraliser cette prime logement de 120 € pour tous les propriétaires dès cette année. Le texte est en préparation à son cabinet et devra être voté avant la fin de l’année, les paiements commenceront début 2017.

 

Pour le chef de groupe DéFI au Parlement bruxellois Emmanuel De Bock, qui a réclamé et porté avec Didier Gosuin les principes de cette réforme fiscale en faveur des Bruxellois, c’est une excellente nouvelle pour tous les Bruxellois qui verront donc leurs impôts baisser en 2016, 2017 et 2018 : prime logement de 120 € pour tous les propriétaires, compensant la légère hausse du précompte immobilier, suppression pour tous les propriétaires et locataires de la taxe régionale et diminution pour tous (propriétaires et locataires) de l’impôt sur les revenus. En moyenne, un ménage moyen bruxellois fera un gain d’impôts de 200 à 400 € en 2016, selon différentes simulations.

Enfin, le chef de groupe DéFI souhaite que les nouvelles marges disponibles dans le futur soient affectées à une nouvelle baisse d’impôts sur le travail (IPP Impôt sur les Personnes Physiques) afin de créer un véritable choc fiscal en faveur des habitants bruxellois qui choisissent de travailler et rester vivre à Bruxelles où les loyers et prix des maisons sont plus élevés qu’ailleurs. #RegagnerBruxelles

  

Emmanuel De Bock

 

Député DéFI - Chef de groupe

Parlement bruxellois

0497/59.99.42.