Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

Précédentes campagnes

sitephotogroupe

Régionales 2004

Collaborateur de Didier Gosuin depuis 3 ans, je me représente aux élections régionales. De la 69ième place à la 35ième, je reste à 27 ans le plus jeune candidat de la liste. Alors que la liste perd 20.000 voix, j'augmente de 60 % le score réalisé en 1999.

Certainement la campagne la plus drôle et la plus percutante, citée notamment sur Bel RTL. Merci aux 1.409 personnes qui ont soutenu cette campagne jeune plutôt décalée et, sans être irrévérencieuse, très "clin d'oeil".

Communales 2000

Revenant de mon Erasmus à Cambridge, je participe aux élections communales de 2000 avant de présenter mon mémoire de licence en sciences politiques.

A la 7ième place, je réalise le 5ième meilleur score de la liste: 240 voix. Malheureusement l'enjeu pour le maïorat à Uccle détourne beaucoup d'Ucclois de notre liste qui perd 5 élus.
Mais les dissenssions provoquées par Stéphane de Lobkowicz au soir des élections font que le FDF est appelé à gérer la commune durant la législature 2000-2006.

Régionales 1999

Etudiant en sciences politiques en 1999, je me suis présenté pour la première fois aux élections régionales sur une liste PRL-FDF.

J'étais le plus jeune candidat de la liste. En 1999, l'âge pour se présenter était encore de 21 ans. Depuis, la loi a changé. On peut être candidat au même âge que celui d'électeur soit 18 ans.

A la 69ième place, le candidat de vos désirs... obtint 961 voix de préférence.

Communales 1994

Ma première campagne communale... 18 ans, 18ième...
Je me souviens que mes parents m'avaient déconseillé de faire de la politique.
C'est ce qu'il ne fallait surtout pas me dire. C'est donc à leur insu que je me rendis aux réunions de la section d'Uccle et aux réunions des jeunes du parti... jusqu'au jour où 3.000 tracts furent livrés chez moi par l'imprimeur...
Je venais de rentrer en première candi droit à l'ULB. J'obtins 140 voix de préférence; soit le 11ième score de ma liste. Cette année-là, je fis la connaissance de Joëlle Maison, jeune avocate, qui devint la même année conseillère communale. Sans conteste une des rares personnes à la droiture exceptionnelle et à la générosité de l'idéal.