Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

uccle
   parlement   

Uccle, première commune à demander la mensualisation de la facture de l’eau

 

Le groupe DéFI (Démocrates Francophones Indépendants) est fier et heureux d’avoir déposé une

motion demandant au Gouvernement bruxellois et à Hydrobru-Vivaqua de mettre en place la

mensualisation des factures d’eau, sans frais supplémentaires pour les ménages tout en

élargissant la durée des plans de paiement de 3 à 12 mois, lorsque les factures

d’arriérés sont trop élevées.

Si l’eau est une ressource fondamentale et reconnue comme un droit fondamental par

l’ONU, de nombreux ménages bruxellois connaissent aujourd’hui des difficultés pour

payer leur facture annuelle d’eau. L’augmentation de 96% en 8 ans du nombre de plans

de paiement (de 13.378 en 2007 à 26.162 en 2015) n’est qu’une illustration de la

précarité hydrique de nos concitoyens. Hydrobru s’est vue contrainte en 2015 de

communiquer 4.206 avis d’interruption de fourniture aux Bourgmestres et Présidents de

CPAS des communes où résident les usagers n’ayant pas donné suite aux rappels et

mises en demeure qui leur ont été adressés, soit une augmentation de 78% par rapport

à 2013. Le nombre de dossiers de créances irrécouvrables s’est élevé en 2015 à 1.401

cas pour un montant de 656.343 €, soit une augmentation de 205% par rapport à

2006 et un total de 3.374.489 € d’irrécouvrables perdus ces 10 dernières années.

Le

montant moyen de la créance irrécouvrable a triplé en 10 ans, passant de 150 € en 2006

à 468 € en 2015.

C’est pourquoi le groupe DéFI souhaite que la mise en place de la mensualisation de la

facture d’eau diminue les irrécouvrables et responsabilise les consommateurs afin qu’ils

puissent faire face à leurs factures en les échelonnant, diminuant ainsi les impayés, les

frais de rappels, les procédures de recouvrement.

Cette motion a été adoptée à l’unanimité et nous l’avons également soumise au

Parlement bruxellois où une majorité s’est prononcée en sa faveur. Répondre aux

attentes concrètes des citoyens, et les relayer sans cesse, tels sont nos défis à Uccle.

N’hésitez pas à nous faire part de vos défis que nous relèverons ensemble avec force et

conviction.

Le groupe DéFI au conseil communal : Emmanuel De Bock, Béatrice Fraiteur, Lucile Baumerder et

Odile Margaux