Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

uccle
   parlement   

Une consultation populaire pour sauver le quartier Churchill.

 

Il y a quelques mois, nous avons demandé de repenser le rond-point Churchill et ses

abords. Or le rond-point reste accidentogène et peu fluide car d’une part les voitures

stationnées masquent les personnes qui traversent sur les passages piétons des

rues latérales et d’autre part, de nombreux usagers de la STIB continuent, malgré les

interdictions, à se rendre à l’intérieur du rond-point pour prendre leur tram. Des

travaux d’amélioration sont annoncés. Mais pour le groupe DéFI, il faut commencer

par supprimer le stationnement de véhicules dans le rond-point conformément à

l’article 24 de l’arrêté royal du 1 er décembre 1975 qui « interdit de mettre un véhicule

à l'arrêt ou en stationnement à tout endroit où il est manifestement susceptible de

constituer un danger, notamment sur la chaussée à moins de 5 mètres de ces

passages; dans un virage lorsque la visibilité est insuffisante; aux abords des

carrefours, à moins de 5 mètres du prolongement du bord le plus rapproché de la

chaussée transversale ». Quant aux nouveaux aménagements du rond-point, ils

devront garantir la sécurité des piétons et la fluidité des automobilistes en maintenant

deux bandes de circulation marquées au sol, et être précédés d’une phase test d’un

mois validant l’efficience du futur aménagement.

 

Enfin, il est essentiel de se poser la question de l’avenir du quartier Churchill dans

son ensemble. Cela fait des années que le quartier souffre : abattages d’arbres non

suivis de replantations, abandons de matériels de chantier, berme centrale mal

entretenue, éclairage vétuste et insuffisant, trottoirs exigus à certains endroits, zones

de parking mal définies, faux garages, développements illicites d’airbnb dans certains

immeubles, ... Depuis le déménagement de l’hôpital Edith Cavell, le quartier est en

pleine mutation et il faudrait réévaluer le plan de stationnement afin de redynamiser

les nombreux commerces qui souffrent de la dualisation de la rue Vanderkindere et

de la Bascule. Nous devrions privilégier plus de zones bleues à disque plutôt que de

multiplier les zones vertes à horodateurs (5.000 € pièce). Ne serait-il pas également

indispensable de verduriser la rue Vanderkindere ?

Organisons une vraie consultation populaire sur les réaménagements nécessaires

dans tout le quartier Churchill en impliquant tous les riverains. Voilà encore un

nouveau défi.

Le groupe DéFI au conseil communal : Emmanuel De Bock, Béatrice Fraiteur, Odile

Margaux et Anne-Catherine Debauche.