Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

Abonnements scolaires : dédouaner l’Olivier est une fausse bonne idée

Communiqué de presse 

Abonnements scolaires : dédouaner l’Olivier est une fausse bonne idée

Les FDF réclament la cohérence politique des Gouvernements PS-cdH-ECOLO




fdfLes FDF, par la voix du député bruxellois Emmanuel De Bock, ont été les premiers à dénoncer la rupture de la solidarité Wallonie-Bruxelles après l’abandon, par le Gouvernement de la Communauté Française (PS-CDH-ECOLO), du remboursement de la moitié des abonnements scolaires pour les Bruxellois. Un coût estimé à 7 millions € pour les Bruxellois inscrits dans une école relevant de la Communauté française.

La proposition du MR visant à amender le budget régional 2012 de 7 millions € pour payer la réduction des abonnements scolaires est une fausse bonne idée par excellence.  C’est surtout un très mauvais signe et une prime à la mauvaise gestion de l’Olivier de la Communauté Française qui ouvre ainsi la porte vers d’autres transferts à charge des Régions. Or, on le sait, la Région bruxelloise reste exsangue et son mini-refinancement ne doit pas, in fine, aboutir à assumer les dérapages budgétaires de la Communauté Française.

manu2011« Si la Communauté Française cherche à tout prix à faire des économies, ce type d’amendement budgétaire va l’inciter  à continuer pour se décharger de ses missions… Si on suit cette logique, pourquoi le MR ne dépose-t-il pas un amendement budgétaire pour pallier l’abandon, par le Fédéral, des primes éco-fiscales de 15% ? », remarque le député Emmanuel De Bock.

Pour les FDF, c’est au Gouvernement bruxellois à régler le problème avec le Gouvernement de la Communauté Française, d’autant que le Minsitre-Président Charles Picqué a été prévenu et que la Ministre Huytebroeck y représente les Bruxellois.  Les FDF ne voteront pas un amendement budgétaire qui empêcherait le Gouvernement Picqué de convaincre la Communauté Française de revenir sur sa décision. Il reste 6 mois pour le faire.

De plus, l’amendement annoncé par le MR ne tient pas compte des Bruxellois inscrits dans les écoles relevant de la Communauté flamande (coût supplémentaire estimé : 1,1 million €). Or, pour les FDF, il n’est pas question de faire de la discrimination. « Si Charles Picqué échoue, ce sera l’échec de l’Olivier PS-cdH-ECOLO et de ses majorités symétriques censées apporter une cohérence et une vision commune aux Wallons et Bruxellois. Alors seulement, il sera temps de poser le débat de la reprise de la mesure par la Région – qui coûtera au total plus de 8 millions € -  sans discrimination entre Bruxellois et en ayant une attention particulière aux étudiants les plus démunis ».



Contact presse : Emmanuel De Bock (0497/59.99.42)