Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

Le Décret relatif à la (bonne) gouvernance et à la transparence des mandats publics reporté aux calendes grecques !

Communiqué de presse

 

 


Le Décret relatif à la (bonne) gouvernance et à la transparence des mandats publics reporté aux calendes grecques !
Ce mardi 9 juillet 2013, après un premier report à quinzaine, devait être examiné en séance de la commission budget du Parlement francophone bruxellois le décret visant à assurer une transparence dans l’exécution des mandats publics de la Commission Communautaire française, notamment via toute une série d’incompatibilités légales visant à mettre fin à certaines situations actuelles et futures de conflits d’intérêts de mandataires ou gestionnaires publics.

Alors que le Ministre-Président Christos Doulkeridis s’apprêtait à défendre son décret dont l’exposé général avait pourtant été entamé fin juin devant les députés, le PS a demandé séance tenante le report avant même d’entamer les discussions. Il s’agit en fait pour le PS de faire adopter d’abord par Rudi Vervoort son propre texte à la Région. Une véritable claque et humiliation infligée par le PS à l’ECOLO Doulkeridis qui cachait mal ce désaveu et a demandé que «  quel que soit la durée de ce nouveau report, on ne s’écarte pas de l’accord du gouvernement ».


Les FDF ont refusé le report, estimant qu’il était temps après 9 ans de majorité olivier (PS-CDH-ECOLO) d’atterrir en matière de bonne gouvernance. Pour Emmanuel De Bock et Serge de Patoul, « faire dépendre l’adoption du décret Cocof d’une ordonnance régionale où les accords sont plus difficiles à obtenir et subordonnés à l’aval des ministres néerlandophones, ne présage rien de bon pour l’avenir. C’est nier l’existence propre de la Cocof et son autonomie d’entité fédérée à part entière ». Une tentative de prise de pouvoir dans cette majorité hétéroclite puisque désormais, le PS qui n’assume pas la ministre-présidence du Collège de la Cocof est arrivé dans les faits à mettre sous-tutelle Christos Doulkeridis. Regrettable pour les FDF car pendant ce temps, on ne fait rien pour lutter contre la mal-gouvernance et les conflits d’intérêts.

Consulter le projet de décret en cliquant ici

 

Contact Presse Emmanuel De Bock

Serge de Patoul

Députés bruxellois FDF

0497/59.99.42.