Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

Les trams et les bus doivent pouvoir rouler normalement en cas de grève à Bruxelles

Communiqué de presse

Les trams et les bus doivent pouvoir rouler normalement en cas de grève à Bruxelles


debock2012Ce 7 février 2013, les usagers des trams et bus ont été une nouvelle fois victimes collatérales d'actions syndicales. Alors que les manifestants de la fonction publique fédérale étaient rassemblés devant la tour des Finances autour du carrefour Rue Royale/Botanique, tous les usagers en provenance des trams d'Uccle, de Saint-Gilles et d'Ixelles ont dû débarquer à Louise. Impossible de continuer vers les arrêts du Sablon, de la Régence ou de la rue Royale.

Si Bruxelles doit accepter les inconvénients des manifestations en tant que capitale du pays et de l'Europe, les Bruxellois ne peuvent plus accepter d'être à ce point bloqués dans la ville lors des actions syndicales.
Le député FDF Emmanuel De Bock demande à la STIB un plan d'urgence. Il faut faire en sorte que ni la STIB ni les usagers de la STIB ne soient les premières victimes des manifestations publiques qui bloquent Bruxelles. Car la STIB perd de l'argent (désorganisation, perte de recettes) et les usagers perdent beaucoup de temps.




Le député FDF interpellera la Ministre Grouwels en demandant notamment que la police puisse organiser le passage des trams et bus lors des manifestations et, à défaut, que des investissements en aiguillage-retour puissent être réalisés aux endroits stratégiques pour permettre aux trams d'aller le plus loin possible et de ne plus s'arrêter à 3 km d'un point de blocage.


Enfin, le député rappelle les limites du transport en surface et en site propre dans pareilles situations et continue de plaider, au nom des FDF, pour des investissements massifs dans la seule et unique alternative crédible : le métro qui, lui, ne souffre d'aucun retard en cas d'embouteillages ou de manifestations.

Contact presse : Emmanuel De Bock (0497/59.99.42)