Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

Survol de Bruxelles : cherchez le menteur….

Melchior Wathelet annonce il y a quelques semaines qu’une concertation est prévue pour « résoudre la problématique des normes de bruit bruxelloises ».
Au contraire la ministre Huytebroeck assure qu’il n’y a aucune discussion en cours concernant une révision des normes de bruit.

Les FDF demandent donc de la clarté sur ce dossier et réclament une enquête sur l’impact sanitaire des activités aéroportuaires et du trafic aérien sur les populations vivant en région bruxelloise sous les couloirs aériens.

En matière de survol de Bruxelles, les nuisances liées aux nouvelles routes Schouppe-Wathelet empestent la vie de milliers de Bruxellois et l’on sent que la pression est omniprésente pour modifier l’Arrêté Gosuin fixant les normes de bruit en région bruxelloise.

Répondant au député FDF Bernard Clerfayt, le Gouvernement fédéral, par la voix de Melchior Wathelet, secrétaire d’Etat fédéral à l’Environnement, à l’Energie et à la Mobilité, annonçait il y a quelques semaines qu’une concertation est prévue pour « résoudre la problématique des normes de bruit bruxelloises ».

Par contre, interrogée par la députée Caroline Persoons en commission Environnement du Parlement bruxellois, la ministre Huytebroeck assure qu’il n’y a aucune discussion en cours concernant une révision des normes de bruit et que les négociations sont au point mort. L’obscurité règne donc sur ce dossier et les FDF se demandent qui ment à qui ?

Pour Caroline Persoons, « il est vraiment inquiétant de constater que Bruxelles-Environnement a enregistré, en 2012, une augmentation du nombre d’infractions aux normes de bruit bruxelloises par rapport à 2011 et cela, après 5 années de baisses consécutives. L’ensemble du trafic aérien, on le sait, a diminué et cette augmentation des infractions doit donc, sans doute, trouver sa source dans les modifications des routes telles qu’elles sont intervenues depuis la mise en place du plan Schouppe-Wathelet. »

Pour les FDF, les nouvelles routes « Schouppe-Wathelet » pénalisent les Bruxellois, ce qui est inadmissible. Les FDF insistent pour que d’une part, toute la clarté soit faite sur l’origine de l’augmentation des nuisances et pour que d’autre part, les normes de bruit fixées dans l’Arrêté Gosuin restent la ligne de conduite à faire respecter par tous les responsables dans ce dossier, en appliquant et réclamant enfin les amendes dues.

Les FDF réclament qu’une enquête épidémiologique sur l’impact sanitaire des activités aéroportuaires et du trafic aérien sur les populations vivant en région bruxelloise sous les couloirs aériens soit réalisée de manière scientifique et objective. La pression continuelle mise sur l’Institution régionale bruxelloise pour revoir les normes de bruit fixées par l’Arrêté Gosuin, validé par des arrêts de la Cour constitutionnelle et de la Cour de Justice de l’Union européenne, sont inacceptables, dénoncent les FDF par la voix de Caroline PERSOONS.

Contact : Caroline PERSOONS - 0495.187.817