Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

S'engager pour l'avenir


J'ai 36 ans, je me suis engagé à 17 ans lorsqu'Antoinette Spaak et Jean Gol ont voulu offrir aux Francophones de ce pays une patrie à aimer, manujfdfun projet rassemblant Wallons et Bruxellois. J'ai milité depuis mes études, créé un cercle FDF à l'ULB, assuré la présidence des Jeunes FDF pendant près de 10 ans, continuant ainsi le travail d'Isabelle Molenberg, Caroline Persoons et Olivier Maingain.

Licencié en Sciences politiques et Candidat en Droit, Titulaire de deux diplômes de 3ème cycle (un DEA en sciences politiques à l'ULB et un DES en Analyse de la Construction Européenne à l'UCL-St-Louis), je suis actuellement chef de groupe FDF au Conseil communal d'Uccle et Député au Parlement bruxellois où je porte le message des FDF dans les matières socio-économiques.

F comme Fédéraliste, mais aussi F comme Force.


Pour moi, il n'y a pas de pacification communautaire sans dissuasion communautaire. Et il n'y a pas de dissuasion sans force de frappe. Notre force de frappe ce sont nos valeurs de parti libre et probe, de parti qui respecte les électeurs et ne trahit pas ses engagements électoraux mais c'est aussi et surtout notre projet unique unissant Wallons et Bruxellois. Un projet qui dépasse tous les régionalismes, tous les communautarismes, tous les égoïsmes, tous les populismes et autres replis sur soi.
En 2014, les Wallons et Bruxellois auront le choix entre ceux qui ont déjà trahi et ceux qui respectent la parole donnée. Nous ne serons forts que si les Wallons et Bruxellois se mettent ensemble pour relever les défis et enjeux, à commencer par celui de l'emploi. Trop de jeunes n'ont comme unique perspective le chômage. Il faut de toute urgence s'attaquer à ce problème, former les jeunes correctement et les orienter vers les métiers en pénurie. Les gouvernements actuels nous resservent les mêmes recettes depuis 20 ans tout en nous affirmant que sans eux ce serait pire. Il y a pourtant un autre chemin. Nous devons continuer à nous battre au quotidien contre l'érosion de la classe moyenne, contre la dualisation de la ville, pour une justice fiscale plus équitable, pour une meilleure gouvernance et surtout contre le clientélisme politique.

F comme Francophone, mais aussi F comme Famille.

Je monte au front, les idées à la main et la jeunesse en bandoulière pour montrer que chez nous, il y a une liberté de parole et de conviction,debock2012 et un respect de l'électeur. Je veux faire des FDF le parti des Wallons et Bruxellois qui veulent cet autre possible. Je veux par ma candidature faire de notre parti, un parti qui comptera demain, capable de rassembler, un parti jeune, ni de gauche, ni de droite, pas à côté des partis traditionnels mais au-dessus. Un parti radical, libéral et social refusant les conservatismes actuels. Notre parti peut porter ce renouveau parce que contrairement aux autres, le pouvoir pour le pouvoir, cela ne mène qu'à la résignation et à la renonciation.
Je veux qu'à travers ma candidature, le parti puisse porter ce message, rassembler toutes celles et tous ceux qui pensent qu'on peut encore croire en la politique, qu'on peut porter l'espérance des Wallons et Bruxellois. C'est notre plus beau combat parce qu'il est sans doute le plus difficile. 


Une élection présidentielle est un moment de vérité et de démocratie dans un parti. Je suis fier d'appartenir à un parti politique où ce débat interne est possible. C'est la raison pour laquelle je ne conçois pas la rédaction de mon programme sans avoir pris le pouls des militants et élus. C'est pourquoi, je vous sollicite pour me faire part de vos aspirations. Comment souhaitez-vous que nous fassions évoluer notre parti ? Y a-t-il des thèmes spécifiques, des enjeux de société que nous devons défendre plus que d'autres ? Comment voudriez-vous voir notre parti évoluer au niveau de l'organisation interne ? Que changeriez-vous ou ne changeriez surtout pas, si vous étiez président ?
Je vous remercie d'avance pour votre attention, votre réaction et votre soutien.
Je vous souhaite d'ores et déjà une excellente année 2013, qu'elle vous apporte bonheur, joie et santé.

Emmanuel De Bock