Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

Motion concernant l’EDRLR.

A la suite du Conseil communal d’hier, voici une importante motion relative à l’actualisation de  l’EDRLR et la prise en compte de quartiers fragilisés de la commune. Uccle est actuellement totalement exclue de l’EDRLR.



Cette motion communale a été votée par l’ensemble de la majorité communale PS-MR ainsi que l’ECOLO Pierre Desmet (chef de groupe). Le reste du groupe ECOLO et l’Union Communale se sont abstenus.

C’est la première motion d’importance votée au Conseil qui a de réelles implications si la Région la prend en considération.



D’habitude, un certain nombre de motions sont déposées en soutien à tel prix nobel incarcéré, ou à la solidarité avec tel pays, ou en relation avec la périphérie etc…

Ici, j’ai présenté une motion éminemment sociale au nom du Groupe MR (co-signée par Jonathan Biermann).



L’objectif de la motion est d’actualiser l’EDRLR. C’est une réflexion qui s’inscrit dans la continuité de l’action communale et notamment le travail de la commission pauvreté.

L’EDRLR est l’Espace de Développement Renforcé du Logement et de la Rénovation. Il regroupe les quartiers où une action renforcée du secteur public permet d’intensifier la rénovation, mais pas seulement.

Il faut savoir par exemple que certains opérateurs publics doivent agir prioritairement dans cet espace EDRLR. Je pense par exemple à la SDRB.

Autre exemple, vous savez que tout Bruxellois qui achète un bien dispose d’un abattement des droits d’enregistrement sur une première tranche. (60.000 €). Il faut savoir que cet abattement est augmenté pour les biens situés dans l’EDRLR, ce qui signifie une sur-prime régionale de 1.875 € nette pour l’acheteur dans une zone EDRLR. Idem pour les primes à la rénovation qui sont augmentées si le bien est situé dans l’EDRLR.

A la suite de différentes études mentionnant d’une part des zones revitalisées où une importante gentrification a été observée, et d’autre part la création de poches de pauvreté dans la seconde couronne en ce compris dans notre commune, la réflexion que nous souhaitons susciter auprès de la Région c’est en premier lieu d’actualiser les statistiques socio-économiques conduisant à l’éligibilité de la commune et de certains de ses quartiers (non-actualisés depuis plus de 10 ans) et d’ensuite établir des projets rencontrant les objectifs de l’EDRLR et pouvant bénéficier de son financement (c’est notamment le cas pour les contrats de quartier, la cohésion sociale, etc…).

Parce que je pense que, contrairement à la Région, la pauvreté ne s’arrête pas aux frontières de notre commune.

Bref, la motion présentée est une motion importante que nous avons ouverte à l’ensemble des groupes du Conseil.



Enfin, il n’est pas inutile de rappeler que l’EDRLR intervient également dans 20% du financement des communes par la Région. Autant dire que cette motion vaut plusieurs millions d’euros, qu’elle aura un impact réel tant pour les habitants qui vivent dans les quartiers fragilisés que pour les finances communales qui verront, si la Région la prend en considération et actualise les données, des moyens nouveaux afin de faire face aux défis du logement et de la rénovation urbaine. Il est en effet indécent aujourd’hui de voir des habitants de quartiers gentrifiés du centre ville (Dansaert et autres) bénéficier de la solidarité régionale et de primes augmentées à l’acquisition par rapport aux habitants de quartiers fragilisés de la Chaussée de Neerstalle, de la Chaussée d’Alsemberg, de la Bascule, du Homborch, …

Cliquez ici pour télécharger la motion

Restant à ta disposition pour tout renseignement complémentaire



Emmanuel De Bock

Conseiller communal à Uccle

Député bruxellois (MR-FDF)

0497/59.99.42.